Hier finden Sie uns

 

Komitee Freigericht

c/o Gemeinde Freigericht

Rathausstr. 13

63579 Freigericht

Kontakt

Schreiben Sie uns

komiteefreigericht@gmail.com

 

 

oder nutzen Sie unser Kontaktformular.

COMTE RENDU DE LA RANDONNÉE FRANCO-ALLEMANDE des 6-7-8 Septembre 2008 en Haut Jura

CRÊT DE LA NEIGE

(Reportage par Christian Robin)

 

Cette première randonnée et rencontre franco-allemande était animée par un esprit sportif et convivial. En effet, suite à un séminaire de travail des comités de nos villes jumelées où les randonnées franco-allemandes avaient été évoquées nos amis allemands avaient élargi leur comité en créant une section. Il nous faudrait de ce fait, coté français, demander à nôtre comité de Jumelage l’autorisation de reconnaître cette activité fédératrice réunissant les citoyens aimant la nature comme nous.

Les principes de ces randonnées définies à se rencontrer d’une façon informelle étaient les suivants:
- Les randonnées seraient organisées alternativement, une année par les français, une année par les allemands et pourquoi pas avec nos amis italiens.
- Ces randos à venir doivent se situer intelligemment à mi-chemin entre Freigericht et St-Quentin-Fallavier, la distance de Gallicano pose problèmes, ex.: La Forêt Noire, le Jura, le tour des Acqueduc de Gallicano nel Lazio etc.
- Ces randos doivent être d’une durée supérieure à un week-end, pour laisser un temps d’acheminement suffisant au transport de part et d’autre.
- Ces randos peuvent inclure des sympathisants extérieurs aux communes (n’ayant pas la carte d’adhérents) en payant la totalité de leurs frais.
- Enfin ces randos seront animés par l’esprit de franche camaraderie existant déjà au sein des comités, c’est un puissant catalyseur de l’amitié entre les peuples français et allemands voire italiens.
- Il faudrait s’appuyer également sur les quelques italiens intéressés par les randonnées pour qu’ils participent avec nous.

12 personnes participèrent donc à cette promenade. Du coté allemand: Gerd Porsch et son épouse Brunhilde, Heidrun Franzke, Renate Stock. Du coté français: Annick et Christian Robin, Danielle et Olivier Arnould, Martine et Patrick Rouvière, Patricia et Philippe Faure. Le point de rassemblement était situé à LELEX sur la Départementale 991 département de l’AIN le samedi matin à l’Hôtel DU CRÊT DE LA NEIGE à 11 H.
La météo étant très défavorable avec une pluie abondante il a fallu modifier nôtre itinéraire tant le GR 9 était dangereux et glissant au-dessus des fameuses “ROCHES FRANCHES” - cette formidable faille d’au moins 200 m de hauteur avec des parois à vif dans le paysage. Un rapide coup de fil à Mireille Wenger, la tenancière du REFUGE du CURSON, au-dessous du CRÊT de RECULET nous fit savoir que le GR était impraticable. Nous prîmes la décision collégialement de changer d’itinéraire et de nous diriger ver la Cascade des ÊTRES par le ruisseau du FORENS, sous le CRÊT DE CHALAM à l’opposée du CRÊT DE LA NEIGE.
Après environ 1 H de marche sous la pluie par un chemin raviné par les eaux nous entendions la cascade dans le ravin. La pluie serrée et traversière nous frigorifiait malgré nos équipements. La descente rapide à la cascade nous fût espérer un spectacle inouï; en effet, celle-ci furieuse, gorgée à l’extrême évacue les eaux du plateau Nord en chantant et mugissant. 
Nous nous dirigeâmes quasiment dessous tant le sol le permettait, cela ne fût pas sans danger. Nous reprîmes tous nos esprits après cet envoûtement et quelques photos. Puis vînt le retour à l’hôtel pour nous réchauffer et nous sécher avec une collation bienvenue. L’après-midi nous visitâmes à quelques pas de LELEX la Fromagerie de CHEZENY-FORENS où sont fabriquées le Bleu de Gex et le Comté. Une salle spacieuse où est projeté un film d’animation sur l’élaboration des pâtes de fromage nous apprît qu’on y collecte chaque aux alentours de 2300 000 litres de lait, ensuite vint la visite des locaux aseptisés nous apprenant qu’une couche de cendre déposée lors de la fabrication donne cette couleur particulière au cœur du Morbier qui n’est cependant pas local mais vient d’une autre fromagerie de la vallée d’à coté. Nos amis allemands découvrirent les infinies variétés des fromages de France et du Jura et nous profitions tous de la dégustation. Nous revenions à pied jusqu’à la Tournerie sur bois tenue par Monsieur et Madame VACHER installée dans un très beau chalet à l’entrée de LELEX. A l’intérieur, à coté de la tournerie se tient une belle exposition avec de nombreux objets en bois, les jeux pour tous les ages, des puzzles, des jeux éducatifs et des jouets anciens.
Pendant que certains retournent à l’Hôtel, un petit groupe se rend à la cascade du BRIOY car c’était une chose prévue au programme. En effet, l’accès en est difficile et malaisé car le terrain est instable, sans sentier, elle est là après 20 minutes de marche, sauvage, pas très gonflée curieusement par la pluie tapie dans un déversoir, la source étant plus haut. En revanche, ce qui paraît spectaculaire c’est qu’elle dévale par un goulet du plateau tabulaire jusque dans la vallée par un peu près 100 m dénivelé, c’est très impressionnant, nous sommes obligés d’assurer entre deux arbres par une corde de rappel. 
Le retour à l’Hôtel se fait sans histoires où officient Madame et Franck Victor dans une cuisine régionale et traditionnelle réjouissant de ce fait tous nous amis.
À l’apéritif, un vin blanc du Jura du Domaine de Savagny est dégusté avec une belle robe claire sec et franc. Au menu du soir, on peut avoir, mousse de truite, pigeonneau et une surprise du chef en dessert. Après concertation avec nos amis allemands, nous revenons à quelque chose de plus conventionnel et fait pour les montagnards en Jura. Devinez; c’est la TARTIFLETTE avec du fromage de la laiterie locale.  

Le dimanche matin, (la pluie s’est arrêtée), départ 9 H par le GR 9 BALCON DU LEMAN, direction CRÊT DE LA NEIGE à 1720 mètres. 
Nous aperçûmes le LAC et la SUISSE mais n’en voyant pas les rives au loin tant il paraît démesuré. Après un pique-nique, nous repartons sur le REFUGE DE LA LOGE où nous attend THIMOTÉE GROSPIROY vivant dans une yourte à coté. L’eau étant une denrée précieuse à cet endroit, il faut donc l’économiser. Ce refuge est assez sommaire, avec un confort à minima, les commodités laissant à désirer tout de même. Néanmoins, Thimotée nous prépara un bœuf bourguignon accompagné de pâtes dont il a le secret, nous nous délections avec un vin ordinaire du Jura. Nous avons chanté et Thimotée joua de la guitare. La nuit fût courte avec un ciel étoilé et glacial. 

Au troisième jour, nous reprîmes le GR 9 -TOUR DE LA VALSERINE pour rattraper la vallée et LELEX à 898m. Nous nous séparons et les embrassades sont chaleureuses. Nos amis allemands au sein de leur comité préparerons le TYROL l’année prochaine et nous le feront savoir.

Fotocollage de la Randonnée 2008
Druckversion Druckversion | Sitemap Diese Seite weiterempfehlen Diese Seite weiterempfehlen
© Komitee für Europäische Verständigung Freigericht e.V.